Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Après la politique le Développement

Posté par: Cheikh Tidiane DIEYE| Lundi 07 janvier, 2013 00:23  | Consulté 3543 fois  |  39 Réactions  |   

2012 a été une grande année pour nous tous. Elle n'a pas été grande parce qu'elle aurait permis à certains d'entre nous d'accomplir quel que projet personnel important, quoiqu’il aurait été plus que légitime de poursuivre un tel but, mais bien parce qu'elle nous a vu porter et mener à bon port, ensemble et en tant que peuple, un projet collectif de transformation sociale et politique initié des années plus tôt. Un tsunami a déferlé sur le Sénégal, emportant avec lui le clan Wade et ses clients et courtisans qui, pendant douze années, ont œuvré jour après jour à pervertir les mœurs politiques, affaisser la République, détourner l’économie de sa vocation et déstructurer les bases sociales du Sénégal. Ce tsunami politique et citoyen est né de la rencontre des rivières et torrents de frustrations et de colères, qui se sont agrégés pour donner  des fleuves de volonté, d’engagement et d’énergie populaire savamment canalisés  et organisés.  

Aucun parti ou coalition de partis, aucune organisation de la société civile, mouvement religieux, syndicat, groupes hégémoniques ou autres, n'aurait pu réussir seul à relier les volontés les unes aux autres pour en faire le moteur de notre sursaut national. Nous avons pensé, agi et réussi ensemble, en dépit de nos différences et nos divergences. Tel a été notre génie. Le génie sénégalais. Mais quelle que fut la grandeur du défi que nous avons relevé, nous ne sommes qu'au commencement d'une nouvelle ère qui nous en imposera d'autres encore, plus complexes et plus grands. En politique, nous avons réussi là où de nombreux autres peuples ont échoué. En économie, nous échouons là où des peuples moins bien dotés que nous réussissent. Telle est la dialectique de la vie me direz-vous! Mais nous savons tous que la pauvreté de notre pays (près de 57% de la population) ne se justifie pas quand on sait tout ce que nous sommes en mesure de faire grâce à nos ressources humaines.

Après la politique, attaquons-nous tous ensemble à l'économique et au social. Je comprends bien que ces trois réalités ne sont pas détachables, car l'économique est un aspect de la politique et tous deux sont enchâssés dans le social, pour parler comme Polanyi. Parler de « l’après politique » n’est donc qu'une façon de parler et d'appeler tout le monde à l'action pour créer la richesse nécessaire à la satisfaction des besoins de nos populations, dont les plus saisissants sont l'emploi des jeunes, la santé, en particulier dans le monde rural, et l'éducation. Il y a un temps pour la politique, surtout lorsque celle-ci n’est le plus souvent qu’invectives, disputes stériles, sarcasmes et quolibets, plutôt qu’échanges structurés et productifs sur des projets de société, des stratégies de développement et des projets et programmes de création de richesses. Mais il y aussi un temps pour le travail, la production et le progrès. Le Sénégal est l’un des quarante huit pays les moins avancés du monde. Ce statut peu enviable ne relève d’aucune fatalité. Et nous devons avoir l’ambition commune de nous hisser sur la rampe de l’émergence dans les cinq prochaines années, avant de nous installer durablement dans l’ère du progrès économique et social irréversible.

Nous devons créer de la  richesse. De plus en plus de richesses, en comptant avant tout sur nos ressources propres, notre force de travail et nos stratégies. Et croyez-moi, créer de la richesse dans un pays comme le Sénégal, ce n’est pas sorcier. Notre problème, c’est plutôt la gestion de cette richesse, son affectation efficace entre les secteurs économiques et sa répartition équitable entre les différentes couches de la population et entre les générations actuelles et futures. Si les dirigeants d’hier et d’aujourd’hui ont une qualité, c’est bien celle d’être des champions du monde toute catégorie en matière d’enrichissement rapide, sans cause et illicite. Pour la plupart des acteurs publics, l’entrée en politique n’est qu’un moyen d’accéder à des ressources publiques et de les drainer durablement et massivement vers leurs clients politiques, leurs familles, les membres de leurs milieux et communautés d’adhésion ou d’appartenance. Des ressources qu’ils n’auraient jamais pu acquérir grâce à leur intelligence ou leur génie propre.  

C'est pourquoi les initiatives en cours du gouvernement dans la traque des biens mal acquis et pour l'instauration de la culture du mérite, de la redevabilité et de la bonne gouvernance doivent être les grands chantiers de 2013. Le gouvernement doit agir sans faiblesse. L’heure de la vraie rupture a sonné. L'intégrité, la compétence et la responsabilité des dirigeants sont les piliers essentiels à la refondation d'une République. La bonne gouvernance est un impératif de développement. Et c'est pour ses principes que nous nous sommes tant battus en 2011 et 2012. Restons donc plus que jamais déterminés et mobilisés. Ne laissons plus jamais notre pays à quelques individus, jeunes ou vieux politiciens, pour qu'ils vivent pendant que des malades meurent aux portes des hôpitaux faute de soins, que des femmes accouchent sur des charrettes sur des pistes cahoteuses de nos brousses ou que des enfants aillent à des écoles qui manquent de tout, avec le ventre vide.  Les acteurs politiques partisans, dont la plupart ne rêve que de privilèges d’ailleurs, sont certes des acteurs politiques importants, mais  tous les citoyens sont aussi des acteurs politiques. Plus importants encore dans une République. Et cette dernière est un bijou trop important pour qu'on la laisse entre des mains inexpertes et immorales sans veille. Le combat citoyen ne fait que commencer, car nous avons un Futur à Construire.

 En ce début d’année 2013, je convoite de Dieu qu'il nous donne la force, l'engagement et la conscience de toujours mettre notre pays au dessus de tout. Je convoite de Dieu qu'il nous aide et accompagne nos actions et nos œuvres pour bâtir un futur de prospérité et de paix pour notre peuple. Je convoite de Dieu qu'il nous protège tous et toutes et répande sa miséricordes sur nous et nos proches. Que 2013 soit une année encore meilleure pour chacun et chacune d'entre nous.

Pour l’avenir du Sénégal et de l’Afrique!

 L'auteur  Cheikh Tidiane DIEYE
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Mots Clés:
Commentaires: (39)  Certains commentaires sont en cours de validation...
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
HABIB En Janvier, 2013 (06:00 AM) 0 FansN°:1
Tres pertinent on devait avoir un ministre des finance com toi.
Dadou En Janvier, 2013 (06:59 AM) 0 FansN°:2
Un plaisir de lire ce texte plein de vérité et d'espoir. Bonne année à toi et aux siens.
Dadou En Janvier, 2013 (07:00 AM) 0 FansN°:3
Merci pour ce texte plein de bon sens et d'espoir. Dieu fasse que les sénégalais se réveillent encore pour essentiel.
Bonne année!
Djibril FALL  En Janvier, 2013 (09:07 AM) 0 FansN°:4
Salut fils!

T'as pas l'impression en te relisant que t'aurais pu aussi bien écrire ce texte au lendemain de la première alternance! Cela signifie t-il que notre société bégaie son histoire moderne? ça fout la trouille mon gars.
J'aime l'esprit programmatique de ton discours, ce n'est pas de la contemplation.
Mais arrête tes longues phrases à la Prosper ( ta deuxième phrase gagnerait à être moins chargée).

Ton fréro et papa
Anonyme En Janvier, 2013 (10:17 AM) 0 FansN°:5
ah! oui là je vois tjr l'homme engager pour son pays, merci et courrage; c'est le sénégal qui gagne.
Na En Janvier, 2013 (10:21 AM) 0 FansN°:6
là je vois un homme tjr engager pour son peule. Courage;courage;
Hugo de senger 702 En Janvier, 2013 (10:34 AM) 0 FansN°:7
le seul dommage pour ceux qui liront cette magnifique contribution est de point pouvoir mesurer le degrés de sincérité de ton engagement et la conviction profonde qui sous-tend ton militantisme, mais surtout ton désintéressement aux choses matérielles. Tu es un bon modèle pour définir le leader africain de notre époque. Tout ce qu'on peut souhaiter c'est qu'il y'ait assez d'oreilles pour t'entendre.
Bravo Cheikh et bonne et heureuse année 2013
Mr B.Touffé Av. Mail, 26 En Janvier, 2013 (10:56 AM) 0 FansN°:8
Un grand bravo pour cette excellente contribution.
Bonne et heureuse année 2013
Mr B.Touffé Av. Mail, 26 En Janvier, 2013 (11:01 AM) 0 FansN°:9
un grand bravo pour cette excellente contribution.
Bonne et heureuse année 2013
Racine En Janvier, 2013 (13:55 PM) 0 FansN°:10
Ce texte pourrait servir de viatique à ceux qui dirigent ou aspirent à diriger notre pays tellement il donne une ébauche des voies de notre développement. Ce qui me conforte le plus c'est qu'il n'est pas l’œuvre d'un franc tireur qui cherche à se positionner mais d'une personne véridique qui devant un combat s'est toujours engagé.
Big Up

CERA
Tonton MATHIE En Janvier, 2013 (14:02 PM) 0 FansN°:11
Pour rejoindre l'idée de Hugo senger, je dirais plutôt qu'il n'y a aucun dommage, pour ceux qui liront cette pertinente contribution connaissant ton enfance, ton parcours scolaire en grosso-modo ton éducation. Car ils seront très à l'aise pour mesurer le degré de sincérité de ton engagement et la conviction profonde qui sous-tend ton militantisme, et surtout ton désintéressement aux choses matérielles.
Je me demande bien si tous les Cheikh Tidiane sont pareil, mais toi tu es de la trempe de Cheikh Tidiane MBAYE notre PM . Pour qui connait cet homme; son éducation, son parcours ses vertus, saura qu'il n'est pas venu diriger un gouvernement pour renflouer ses comptes .
C'est ces genres de sénégalais que nous voulons pour les destinées de notre pays
DEWENATI C A T D BONNE ET HEUREUSE ANNÉE 2013
Momla En Janvier, 2013 (14:07 PM) 0 FansN°:12
Bonne contribution!!! encore faudrait t il qu le peuple s'approprie de ces conseils. Mon cher nous avons un peuple analphabète à près de 70%. Il serait illusoire d appuyer sur un quelconque levier que celui de l'éducation pour renverser les tendances. Malheureusement sur ce domaine, les acquis laissés par Senghor et Diouf ont fondu avec les libéraux.
Bonne année et courage peut être que la lumière jaillira en 2013 au moins dans les consciences
Momla En Janvier, 2013 (14:07 PM) 0 FansN°:13
Bonne contribution!!! encore faudrait t il qu le peuple s'approprie de ces conseils. Mon cher nous avons un peuple analphabète à près de 70%. Il serait illusoire d appuyer sur un quelconque levier que celui de l'éducation pour renverser les tendances. Malheureusement sur ce domaine, les acquis laissés par Senghor et Diouf ont fondu avec les libéraux.
Bonne année et courage peut être que la lumière jaillira en 2013 au moins dans les consciences
Grammar point En Janvier, 2013 (14:16 PM) 0 FansN°:14
faites attention à la syntaxe, relisez votre texte ou faites vous relire avant de le publier. Le fond est bon malgré la lourdeur de certaines phrases. Revoir les accords surtout avec l'auxiliaire avoir quand la phrase est longue... Courage!
Soum En Janvier, 2013 (14:21 PM) 0 FansN°:15
très pertinent comme d'hab.
mets en place un partii politique et je serai ton 1er militant....non pardon le deuxième.
UN SANAROIS En Janvier, 2013 (14:23 PM) 0 FansN°:16
Bravo Cheikh DIEYE comme on t'appelait a Sanar a la Section Socio. Nous sommes très fiers de toi depuis tes sorties sur les ondes et plateaux télé jusqu'à ce texte plein d'espoir et de ralisme, en passant par ton combat engagé avant l'élection presidentielle qui a bouté WADE hors du pouvoir. J'avais été particulièrement séduit par ta position et oh! la manière dont tu la défendais sur l'affaire Segura. Franchement, moi personnellement j'y crois tant que des jeunes gens comme toi existent dans notre pays. Dieu te garde et bonne continuation.
Bakasso En Janvier, 2013 (14:24 PM) 0 FansN°:17
Eh oui aprés la politique le développement, et au vrai sens du mot. le développement au niveau local et comme une spirale pourra s'étendre au niveau national voire sous régional. des contributions de ce genre ne doivent pas se limiter a seneweb , elles doivent parvenir aux décideurs.
cheikh le développeur j'allais dire un grand merci pour la pertinence de ta contribution.
Bon vent et du courage pour ta bataille intellectuelle
HABIB Canada En Janvier, 2013 (15:43 PM) 0 FansN°:18
Tres pertinent on devait avoir un ministre des finance ou de la bonne gouvernance com toi.
nouyoulma sa wa keur.
Thiabati En Janvier, 2013 (16:34 PM) 0 FansN°:19
Appel sincère et utile dans le contexte actuel. Vous avez participer à amplifier la voix du candidat Macky Sall en partageant avec lui le même combat pour un Sénégal Républicain après le Sénégal des Requins dirigé par le Vieil ignoble carnassier que je me refuse de nommer. Il convient maintenant de porter votre voix assez haut pour que le désormais Président écoute cet appel et se détourne des voix fielleuses et revanchardes de ces parasites libéraux.
Ils avaient pris libéralisme pour libéralités et s'en étaient donné à cœur joie, maintenant que nous débroussaillons les ronces et lianes qui avaient fini de rendre notre République invisible dans leur jungle, ils crient aux orfraies pensant aux sanctions d'une institution judiciaire réhabilitée.
Continuez à lancer cet appel sans relâche, sous toutes les formes et langues possibles, jusqu'à ce que tous les Sénégalais confondus comprennent que la récréation est terminée, que les comédiens vont enlever les masques et que le travail va reprendre et la vie réelle reprendre son cours.
Une Sanaroise qui vous dit bonne continuation.
Mariemar En Janvier, 2013 (16:36 PM) 0 FansN°:20
Quand je lis ce genre de contribution et/ou de réflexion, je me sens fière de voir qu'il y a des compatriotes qui se soucient du devenir de notre cher Sénégal. Nos dirigeants doivent se les approprier et en faire leur viatique dans leurs actes de tous les jours. A travers ces lignes, ce sont des messages forts, des conseils pertinents et des modèles qui sont véhiculés et qui doivent être utilisés pour le bien de tout la communauté. Merci beaucoup Mr CH.T. DIEYE, j'ai souventes fois suivi des émissions télés auxquelles vous avez participé et je me suis toujours dit que:"en voilà un qui fait partie de ceux-là qu'il faut convier le plus souvent sur les plateaux pour nous servir un débat intellectuel riche et bénéfique". Meilleurs voeux de bonne et heureuse année 2013! C de la part d'une ancienne camarade de l'UGB.
Ksk En Janvier, 2013 (20:38 PM) 0 FansN°:21
cet engagement dont tu fais montre ne surprend guere ceux qui t'ont connu depuis des lurettes. une constance dans la démarche et dans la détermination à hisser le peuple au dessus de tout et non a s'hisser au dessus de tout. Avec des citoyens comme toi, je suis sùr que le développement ne va plus tarder. cependant notons que le changement de com portement des citoyens est incontournable pour la réalisation de ce développement. Pour cela, l'éducation doit être revalorisée, repensée et réadaptée aux exigences d'un pays en chantiers de développemnt tout en considérant nos valeurs cardinalesq ue sont le 'jom', le 'foula' et surtout le 'ngor' qui nous évitera de nous enrichir illicitement.
Mariam Diallo En Janvier, 2013 (22:34 PM) 0 FansN°:22
Salut Lino !
Je suis très fière de ce que je viens de lire.T'es un grand monsieur.Que Dieu t'entendes et exauces tes prières parce que nak y a du boulot , mon cher.Le plus inquiétant c'est le manque d'éducation , l'analphabétisme et puis cette société qui ne pense plus qu'à chanter et danser ( rien à voir avec la culture bien sûr).Enfin , bref , y a tant de choses à dire! Saches que si tu crées un mouvement ou autre ,pleins de gens sont prêts à t'apporter leurs humbles contributions mais il faudrait pas qu'il soit confiné en Afrique ,mais plutot un cercle qui regrouperait les bonnes volontés sénégalaises où qu'elles se trouvent.J'admire ton patriotisme et ton engagement car il y a beaucoup de nos compatriotes qui peut-être pensent comme toi mais préfèrent se la couler douce dans les pays développés et profiter d' un niveau de développement et de démocratie qui tranche de cette vision qu'on a du Sénégal où tout ou presque n'est que snobisme, imitation en fin de compte il nous manque de l'authenticité.Djibril disait que ta 2eme phrase était longue eh bien qu'il attente de me lire: quand on pousse un coup de gueule on ne respire pas !Happy New Year to you and your whole familly , particularly to AÏssata Aliou!!!
Socially Responsible En Janvier, 2013 (02:47 AM) 0 FansN°:23
Bel article. Tres bien redige. Et vous avez raison de dire que le vrai chantier de 2013 est de rehausser le merite de l'individu et la guerre contre l'enrichissemnt illicite. C'est toute une mentalite qu'il faut changer et la meilleure facon de le faire est de montrer au peuple que la justice existe bel et bien sur terre en la presence de Mimi Toure et son equipe.
Tjingling En Janvier, 2013 (09:05 AM) 0 FansN°:24
Bravo mon frère pour ces lignes réconfortantes en ce moment précis où, après le beau mouvement social et citoyen qui sert de modèle de démocratie au monde, cretains inconscients tentent encore de divertir le peuple. T'as raison de dire que "Il y a un temps pour la politique, surtout lorsque celle-ci n’est le plus souvent qu’invectives, disputes stériles, sarcasmes et quolibets, plutôt qu’échanges structurés et productifs sur des projets de société, des stratégies de développement et des projets et programmes de création de richesses. Mais il y aussi un temps pour le travail, la production et le progrès". Nous devons tous garder la vigilance, maintenir la pression pour que finalement, l'acquis soit préservé. Si le navire de la révolution peut poursuivre son chemin avec des pilotes comme toi, des passagers véritables baye fall du patriotisme constructif ne manqueront pas.
Sa Papa....
Pazambie En Janvier, 2013 (11:02 AM) 0 FansN°:25
good job felicitations
Djs En Janvier, 2013 (14:15 PM) 0 FansN°:26
bravo cheikh pour les idées et l'engagement.
Rassemblons les compétences engagées comme toi pour sauver le pays.
Merci et salut à tous les sanarois
djibril
Fara En Janvier, 2013 (15:49 PM) 0 FansN°:27
Bonjour Monsieur Dièye! Je tiens d'abord à vous féliciter pour la qualité d'une publication aussi pertinente. Je ne suis d'ailleurs pas surpris pour avoir participé à une des formation dont vous faisiez partie des intervenants à l'IDEP. Vous nous enseigniez les techniques de négociations commerciales à l'international. Et je me rappelle que vos interventions étaient parfois caractérisée par un panafricanisme et un patriotisme avéré, vous attiriez notre attention sur les défis et le rôle que doivent jouer les africains d'aujourd'hui sur la scène internationale. Et pour cela , je vous en remercie. Je souhaite vivement vous rencontrer encore pour ainsi bénéficier de vos conseils d'une part et expertise d'autre part. Vive le Sénégal et l'Afrique!

Ajouter un commentaire

 
 
Cheikh Tidiane DIEYE
Blog crée le 03/01/2013 Visité 116848 fois 10 Articles 1168 Commentaires 5 Abonnés

Posts recents
Rêves et Réalités de l’émergence économique. Ces leçons qui nous viennent d’Asie.
Eriger une arène de lutte sur le site du technopole, c’est remplacer notre cerveau par des muscles.
Et si on se parlait en fin?
La chute de la perle noire.
Commentaires recents
Les plus populaires