Les chantiers du Pse n'émergent plus

  • Source: : SenewebNews-RP | Le 17 janvier, 2018 à 07:01:33 | Lu 6973 fois | 21 Commentaires
content_image

Les chantiers du Pse n'émergent plus

Les chantiers du Plan Sénégal Emergent risquent de prendre du plomb dans l’aile. Selon Enquête, il y a déficit des matériaux devant servir à la construction. Les responsables du ministère des Mines et de la Géologie et des spécialistes issus de différents corps se sont penchés sur la question autour d’un atelier qui s’est tenu, hier, à Dakar.

Si rien n’est fait pour trouver des alternatives aux granulats traditionnels, « le pays va vers une tension certaine », expose l’ancienne directrice de l’Agence nationale de la recherche scientifique appliquée. Le basalte, le sable et la latérite pourraient également faire défaut, selon la ministre des Mines, Sophie Gladima Siby. Qui explique que : «  la quantité de latérite consommée dans la construction des routes et chaussées a triplé, entre 2014 et 2016. Passant de 101 345 à 498 997 mètres cubes. Quant à la production de sable, elle a presque doublé, en passant de 521 473 mères cubes en 2014 à 1076614 en 2016 ».

Aujourd’hui, pense le directeur du centre expérimental de recherches et d’études pour l’équipement, « il y a besoin de mobiliser tous les matériaux de qualité pour construire ce pays à moins coût ». Sinon, souligne Pape Goumbo Lo, « on continuera d’apporter du basalte jusqu’en Casamance pour construire des salles de classe à 12 millions FCA alors que dans cette région nous avons tous les matériaux qu’il faut pour construire des salles de classe à 400 mille francs CFA ».


Auteur: Seneweb News - SenewebNews-RP

Articles similaires






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (13)


Anonyme En Janvier, 2018 (08:27 AM) 0 FansN°: 1
Le titre de cet artcile bidon me dégoute!!!
Anonyme En Janvier, 2018 (08:30 AM) 0 FansN°: 2
Encore un ennemi du Sénégal! C'est ton ....qui n’émerge plus fils de satan va  :thumbsdown: 
Anonyme En Janvier, 2018 (08:49 AM) 0 FansN°: 3
mais pourquoi des titres hors sujets ?

Reply_author En Janvier, 2018 (17:24 PM) 0 FansN°: 1
voilà la question à laquelle il faut répondre. est-ce que le titre est du journal l'enquête ou de seneweb ? dans les deux cas de figure, il y a un gros hors-sujet !!!!
en tous cas, qui lit cet article félicite le président et son gouvernement !l'intérieur du sénégal est en train de changer de visage, grâce aux routes, aux pistes, aux forages, aux marchés et à l'impulsion du développement local. bravo, macky !
Diversion  En Janvier, 2018 (08:54 AM) 0 FansN°: 4
Non, les chantiers ne sont pas plombes pratique une insuffisance de matériaux, mais plutôt par un manque de financement. La banqueroute est patente. Interrogez les enseignants, les étudiants du supérieur, le personnel médical ......La cellule de propagande du régime apporte sa contribution dans la grosse entreprise de camouflage du fiasco.
Anonyme En Janvier, 2018 (09:01 AM) 0 FansN°: 5
Deux parcelles en face du Pôle de Diamniadio se trouvant dans la zone convoitée de Bargny. Prix très intéressants !!!

Je ne suis pas courtier je suis le propriétaire, pas sérieux s'abstenir et les éternels intermédiaires.

Merci pour une visite sans engagements au 7*8*2*8*7*1*6*3*0
Mor En Janvier, 2018 (09:04 AM) 0 FansN°: 1
merci !
zone convoitée = litige en perspective et/ou expropriation !
Reidem Pour Toi ! En Janvier, 2018 (12:56 PM) 0 FansN°: 2
sénéweb : vous écrivez : » 3 - pas de publicité. ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - pas de majuscules. tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé
Reply_author En Janvier, 2018 (14:22 PM) 0 FansN°: 3
sénégalais dou djay lou bakh
Anonyme En Janvier, 2018 (09:01 AM) 0 FansN°: 6
Anonyme En Janvier, 2018 (09:18 AM) 0 FansN°: 7
C'est normal et une preuve de l'existance des travaux du PSE. Laissez les haineux opposants critiqués le PR qui travaille pour faire emerger le pays.
Anonyme En Janvier, 2018 (09:40 AM) 0 FansN°: 8
seuls les petro timbo faye gaz sall ont emergé

le peuple se noie
Kaporal En Janvier, 2018 (12:10 PM) 0 FansN°: 9




En 12 ans Wade n'a pas pu terminer le 1/10 du sable et de la latérite.



En 5 ans les chantiers de Macky ont utilisé les 7/10 du sable et de la latérite.



conclusion: sous le magistère de Macky tout le pays est en chantier.donc émergent







Anonyme En Janvier, 2018 (12:31 PM) 0 FansN°: 10
Comment lier la reussite du Pse,un plan economique et social base de la politique nationale d''un gvt , à un manque ou à une insuffisance de sable ,de granulats et de larerite ? c'est vraiment leger comme affiche.
Anonyme En Janvier, 2018 (13:04 PM) 0 FansN°: 11
Titre de l'article vraiment bidon et aucune explication claire sur les causes de la rareté des matériaux de construction.

Les journalistes au Sénégal  :thumbsdown:  :thumbsdown: 
Anonyme En Janvier, 2018 (13:58 PM) 0 FansN°: 12
comment ca y a plus de sable...

et d'ou vient toute la poussière qui est sur Dakar hein....

 :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
Tama En Janvier, 2018 (17:06 PM) 0 FansN°: 13
SVP des commentaires sur NOTRE efficacité ?

Faisons fi des commentaires à coloration politique et des TAMAS...



"Aujourd’hui, pense le directeur du centre expérimental de recherches et d’études pour l’équipement, « il y a besoin de mobiliser tous les matériaux de qualité pour construire ce pays à moins coût ». Sinon, « on continuera d’apporter du basalte jusqu’en Casamance pour construire des salles de classe à 12 millions FCA alors que dans cette région nous avons tous les matériaux qu’il faut pour construire des salles de classe à 400 mille francs CFA »."

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com